Qui? Quoi? Pourquoi ?

Qui?

Je m'appelle Séverine Varin, j'ai 44 ans et je suis passionnée par les droits des enfants qui n'ont rien de "petits droits" mais découlent des grands droits humains : être considérés des  personnes à part entière, avec des  besoins fondamentaux spécifiques nécessitant d' être respectés et accompagnés avec beaucoup d'attention du fait de leur vulnérabilité et de leur développement constant.

-Je suis infirmière DE depuis 1996 ayant exercé d'abord en psychiatrie adulte et enfant.

Exerçant en écoles et collège depuis 2005, je suis investie dans l'écoute individuelle et collective des enfants et des adolescents ainsi que dans la prévention et l'éducation à la santé et à la citoyenneté.

-J'ai suivi à Nantes en 2019 le parcours SEVE (Fondation et association "Savoir Etre et Vivre Ensemble"crée par Frédéric Lenoir) afin d'animer des ateliers philosophiques avec les enfants et les adolescents.

-Je suis membre des associations Stop VEO et OVEO, engagées dans le respect des droits de l'enfant et la sensibilisation aux méfaits reconnus par de nombreuses études scientifiques  des « violences éducatives ordinaires ou VEO* ».

- Je suis également mère de 4 enfants.

Sandra Stoltz, est  professionnelle en graphisme /communication et  très engagée dans l'éducation non violente en tant que parent et aussi comme membre d'associations.

Elle est notamment présidente de l'association "Les Mimines Vertes" où elle anime des ateliers parents/enfants.

Elle a créé une page facebook sur la parentalité sans VEO nommée "Education constructive"

Quoi?

      J'ai créé ce site dans le but de partager des affiches et des flyers crées avec les services de Sandra Stoltz, ainsi que d'autres outils complémentaires  pour informer et sensibiliser  les enfants et adolescents à leurs droits, notamment à l'occasion du 30 ème anniversaire de la  Convention Internationale des Droits de l'Enfant (CIDE), et précisément leur droit d'être protégé de toute forme de violence comprenant aussi toute VEO, droit  associé à présent à la loi nouvellement adoptée le 10 juillet 2019 et  déclarant à l'article 371-1 du code civil que l'autorité parentale « s'exerce sans violence physique ou psychologique ».

     Ce site  a aussi pour but d'apporter aux enfants et aux adolescents, en complément des flyers, des idées de brochures, albums  et autres  ressources sur le sujet des droits de l'enfant et des violences (en rubriques ressources pour enfants et pour ados).

Pourquoi?

      Ce projet de partages d'outils m'est venu du croisement de  mon investissement professionnel en prévention et en éducation à la santé et à la citoyenneté dans des ateliers en écoles et collèges, avec les valeurs qui me tiennent beaucoup à coeur : la considération de l'enfant comme une personne à part entière  nécessitant d'être accompagnée dans l'écoute et le plein  respect de ses besoins et de son intégrité tant  physique que psychologique.

    Il m'apparaissait utile  de proposer à  toute personne ayant un rôle éducatif auprès d'enfants et d'adolescents (animateurs, enseignants, éducateurs, professionnels de santé et du social...) des outils pour  informer un minimum et ouvrir la discussion sur le sujet des droits de l'enfant, et précisément celui  d'être protégé de toute forme de violence notamment dans l'éducation.

       Il  m'a semblé complémentaire de partager d'autres ressources existantes et des idées  qui peuvent être utiles dans l'animation d'ateliers auprès d'enfants et d'adolescents sur les droits des enfants et les violences : livres, supports pédagogiques, affiches, brochures, ateliers philosophiques, jeux pédagogiques, idées pour animer des échanges ...

=>Rendez-vous à la rubrique"Affiches et flyers"pour des précisions sur l'utilisation des affiches et flyers ainsi que sur la forme des échanges avec les enfants et les adolescents pouvant être animés par  tout acteur éducatif.

 

*Les violences éducatives ordinaires ou VEO désignent tous les moyens violents  utilisés de coutume voire encouragés dans l'éducation pour contraindre un enfant ou le corriger (des punitions corporelles appelées aussi "châtiments corporels" comme les fessées, claques, pincements, tirages d'oreille, aux violences verbales et psychologiques comme rabaisser, insulter, rejeter, hurler, humilier...) qui selon de nombreuses études scientifiques, augmentent le risque de développer à plus ou moins long terme des troubles de la santé physique ou psychologique ainsi que des troubles du comportement ou des apprentissages. Les VEO constituent aussi le terreau des maltraitances par escalade et de toutes les violences sociétales par l'apprentissage et la reproduction de rapports sociaux basés sur la domination et la soumission.
       

 

 

"L'enfant a le droit au respect de sa dignité
et de son amour-propre,
ne pas piétiner, ne pas humilier,
laisser vivre sans décourager,
ni brusquer, ni presser,
du respect pour chaque minute qui passe."
                      
                          Janusz KORZAK
                          Pédiatre polonais
                 Fondateur des droits de l'enfant.

Nous remercions pour  leur soutien  l' UNICEF et les associations "Stop VEO Enfance sans violence"et "Eveil et Sens Grandir Ensemble" ainsi que toutes les personnes qui, de près ou de loin, ont contribué à ce projet, par leurs encouragements et leurs idées ( ami.e.s, collègues, enfants... )